De la réussite de votre simulation d’assurance habitation dépendra la qualité de votre indemnisation en cas de sinistre, c’est-à-dire la somme maximale qui pourra vous être versée si vos biens sont dérobés ou détériorés. Une bonne simulation vous garantit aussi une cotisation au meilleur tarif.

Simulation d’assurance habitation : payez le juste prix

Plus la valeur du capital mobilier que vous déclarez est élevée, plus le tarif de votre assurance logement sera conséquent. Pour économiser, il s’avère donc important, lors de votre simulation d’assurance habitation, de déclarer une somme cohérente et adaptée à la valeur exacte de vos biens. Il ne sert à rien de les surévaluer car ils ne seront remboursés que sur facture ou photo, après application d’un quotient de vétusté. A l’inverse, minimiser la valeur de votre patrimoine pour payer moins cher l’assurance vous lésera en cas de sinistre. Le remboursement ne pourra dépasser le plafond d’indemnisation pour lequel vous avez cotisé.

Evaluez votre patrimoine mobilier pièce par pièce

Pour effectuer une simulation d’assurance habitation, la meilleure façon de procéder est de faire l’inventaire de vos biens pièce par pièce, en recensant l’ensemble de vos meubles, bijoux, vêtements, appareils hi-fi ou informatiques, objets de décoration de valeur (sculptures, tableaux…). Tentez de réunir le maximum de factures, puis additionnez le montant de toutes les preuves d’achat. Photographiez les biens pour lesquels vous ne disposez pas de facture, notamment les biens anciens, de famille, et procédez à une estimation approximative de leur valeur. Pensez à toujours sauvegarder cet inventaire sur une clé USB ou un disque externe.

Comment bien calculer la valeur de vos biens ?

Les biens se déprécient avec le temps et perdent de leur valeur. Les assureurs appliquent toujours, au moment de l’indemnisation, un taux de vétusté faisant apparaître ce que l’on appelle la valeur résiduelle, qui servira de base pour le calcul du remboursement après sinistre. Vous devrez donc tenir compte de cela dans l’estimation de vos biens, qu’il faudra minorer si ces derniers prennent de l’âge. En règle générale, le taux de vétusté annuel est de 20 % pour le matériel électroménager et hi-fi, de 30 % pour les équipements informatiques et de 10 % pour les meubles et objets courants. Le pourcentage de dépréciation ne s’applique cependant pas si vous choisissez une formule de rééquipement à neuf.

La simulation d’assurance habitation est donc une démarche capitale pour dénicher une protection adaptée à prix compétitif. Pensez également à réviser votre contrat régulièrement (tous les 3 ans). Votre intérieur s’est étoffé, vos biens ont été renouvelés ou ont vieilli ? Autant d’éléments qui modifient votre capital mobilier et, de fait, votre niveau de protection. Vous pouvez vous faire accompagner par des professionnels de l’assurance tels que Amaguiz !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here